Fanfare Béroche-Bevaix
Fanfare Béroche-Bevaix

---------

Revue de presse 2008 La revue de presse
en 2009
Revue de presse 2010

---------

Date de parution: 12.12.2009
Nom du journal: L'Express

Chézard-St-Martin:
Un conte musical de la fanfare L'Ouvrière

Pour son spectacle de Nöel, L'Ouvrière de Chézard-Saint-Martin interprétera le conte musical «Le pêcheur et sa femme», demain en fin d'après-midi à La Rebatte. La fanfare sera accompagnée d'un conteur et de la chorale de l'école primaire. La première partie du concert, à 16h30, sera assurée par la fanfare Béroche-Bevaix (entrée libre, collecte).




Date de parution: 18.11.2009
Nom du journal: Canal Alpha

Emission: Clin d'oeil
(au sujet du CNSE 2009, à Travers)

Téléchargeable également au format: AVI - MPG - WMV




Date de parution: 16.11.2009
Nom du journal: L'Express

Travers: Solistes et ensembles mis à l'épreuve

La quatrième édition du Concours neuchâtelois des solistes et ensembles s'est déroulée, samedi à Travers, dans une ambiance particulièrement réjouissante. Une bonne soixantaine d'inscriptions sont parvenues aux organisateurs - la fanfare la Persévérante et l'Association cantonale des musiques neuchâteloises (ACMN) - pour les instruments à vent (cuivres et bois) et tambours. «La participation progresse d'année en année. C'est un très bon signe, surtout pour les jeunes de 8 à 20 ans», indique Pierre-Alain Wyss, président du comité d'organisation, en rappelant que les vainqueurs de chaque catégorie obtiennent une place pour le prochain Prix suisse de la musique, en mars 2010 à Berne.

Membre de la commission musicale de l'ACMN, Raymond Gobbo relève lui aussi le sérieux et l'engagement manifestés par la relève. «Le niveau est ce qu'il est, car, à Neuchâtel, nous n'avons pas la même culture musicale qu'à Fribourg ou dans le Jura, par exemple. Mais on sent que nos jeunes travaillent.» Des progrès que le spécialiste attribue en partie à l'existence des cours décentralisés du Conservatoire neuchâtelois. «Le but de ces concours reste de les motiver à progresser encore et encore», note Raymond Gobbo. «Au fil des années, le concours prend plus d'importance», se réjouit Philippe Schori. «Les jeunes apprennent aussi à gérer leur stress face au public et au jury», note le président de l'ACMN. Certains se sont déjà fait une place dans les deux brass band qui participeront au championnat de Suisse, à Montreux.

steg

Les vainqueurs
Solistes  :   Isabelle Egger (flûte, 16 à 20 ans)
Edwin Holzer (saxo, 12 à 15 ans)
Sonia Holzer (saxo, jusqu'à 11 ans)
Natalie Burkhard (alto, 16 à 20 ans et plus)
Laurent Colbois (trompette, 12 à 15 ans)
Thibaud Jeannotat (cornet, jusqu'à 11 ans)
Ensembles  :   Les Clartouz, Musique militaire Colombier (20 ans et plus)
Un gars une fille, L'Espérance Cressier (jusqu'à 19 ans)
Tambours  :   Gilles Bissat (20 ans et plus)
Florian Jeanneret (15 à 19 ans)
Ensemble tambours  :   ETPLSLPM, Ensemble tambours et percussions La Sagne-Les Ponts (20 ans et plus)
Tambours BB, Fanfare Béroche-Bevaix (batterie anglaise)



Date de parution: 10.08.2009
Nom du journal: L'Express

Ensorcelante Hot Siberia et folle Mi-Eté

Mi-été: Après la Hot Siberia vendredi, les 35 musiciens de la Fanfare de la Béroche-Bevaix samedi. (Taille: 64k)
Mi-été: Après la Hot Siberia vendredi,
les 35 musiciens de la Fanfare de la Béroche-Bevaix samedi.

58e Mi-Eté, 11e Hot Siberia ... Aucun chiffre rond ne se cache derrière ces deux rendez-vous bréviniers incontournables, et pourtant! Pour Damien Pellaton et Michaël Schmid, président de la fête et responsable de la programmation, l'édition 2009 vécue ce week-end restera gravée dans les annales du ski club local, organisateur de l'événement phare de l'été dans la vallée.

Malgré son genre résolument hardstyle (techno, trance, progressive, house, etc.), donc un rien sélectif, la Hot Siberia a ensorcelé un nombreux public venu principalement des quatre coins du canton. Le cap des mille spectateurs a une nouvelle fois été atteint. En fait, ce ne sont pas uniquement les Dj's qui ont attiré les gens, mais également l'ambiance particulière, renforcée par un light show étourdissant, sans doute le plus grand de l'année dans l'Arc jurassien.

Tôt le samedi matin, toute l'infrastructure a été démontée en deux temps trois mouvements pour céder la place à la Mi-Eté proprement dite avec sa soirée des années 1980. Là aussi, le succès a été resplendissant, dû notamment à la prestation des quelque 35 musiciens de la Fanfare de la Béroche-Bevaix et à la qualité des Dj's qui ont animé la fête jusque tard dans la nuit. «Sur le coup des 4h du matin, nous avons été obligés de pousser gentiment les gens dehors», a souligné Damien Pellaton.

Et hier, le folklore a pris le relais dans l'agréable chaleur d'une journée estivale, suivie d'un bal populaire tout autant tournoyant.

paf




Date de parution: 07.08.2009
Nom du journal: L'Express

La Mi-Eté s'annonce chaude et animée

(...)
Samedi, les festivités reprendront à 19h30 avec une soirée branchée années 1980. Pour débuter sur une note originale, les quelque 35 musiciens de la fanfare de la Béroche-Bevaix proposeront un répertoire de circonstance, avant que trois Dj's prennent le flambeau jusque tard dans la nuit. Un bon pour un repas sera remis à toutes les personnes qui arrivent avant 21h30.
(...)




Date de parution: 01.05.2009
Nom du journal: Littoral Région

Nouveau président pour la fanfare Béroche-Bevaix

Le mois de mars s'en est allé et avec lui la saison des concerts annuels pour la fanfare Béroche-Bevaix. C'est un bilan positif qui ressort de ses deux présentations, qui se sont déroulées dans la lumière et les paillettes des années 80, pour le plus grand plaisir du public. Mais la fanfare ne s'endort pas pour autant sur ses lauriers, bien au contraire, puisque la semaine suivant le dernier concert se tenait son assemblée générale. Cette dernière voyait le départ du président Sylvain MEYSTRE, après vingt et un ans passés à la tête de la société. De chaleureux applaudissements et remerciements accompagnèrent ce départ ... qui n'en est pas tout à fait un, puisqu'il continue son activité de musicien et de membre du comité. Sur proposition de quelques membres, il a d'ailleurs été nommé président d'honneur une vingtaine de minutes plus tard.

Cette assemblée a également vu, comme il se doit, la nomination de son successeur, plein d'entrain et de projets, en la personne de Robert KAECH. Nous lui souhaitons une longue présidence sereine et bien remplie. La soirée s'est achevée dans la bonne humeur autour d'une excellente raclette offerte par la famille Uldry, à laquelle nous adressons tous nos remerciements. Pour tout contact avec la fanfare ou son nouveau président, ou pour tout renseignement, n'hésitez pas à consulter notre site: www.fanfarebb.ch (V.M).




Date de parution: 03.04.2009
Nom du journal: Feuille d'Avis de la Béroche

Soirée annuelle de la Fanfare Béroche-Bevaix

Le présentateur: Denis Béguin. (Taille: 112k)   La Fanfare Béroche-Bevaix. (Taille: 190k)

Le Président: Sylvain Meystre. (Taille: 46k)

L'annonce des deux concerts de la Fanfare Béroche-Bevaix sont comme un premier signe du printemps tant attendu.

Cette année, le choix du thème s'est porté sur les années 80, les «eighties». Comme d'habitude, la commission de présentation a fourni un excellent travail de décoration des salles de spectacles de Bevaix et de St-Aubin.

Sous la direction du chef Jean-Michel Beiner, l'orchestre a ouvert les festivités avec un air de Fête d'Arsène Duc, suivis par une palette musicale variée et entraînante.

Les musiciens ont accompagné ensuite Giliane Béguin, qui nous a interprété une magnifique chanson de Janis Joplin : «The Rose». Le deuxième chant : «I always will love you» de Whitney Houston, montrait la symbiose qui existe entre la chanteuse et l'orchestre.

Le groupe de percussion, sous la direction de Steeve Jeannin, a présenté un vrai show à l'américaine avec l'interprétation de «Drumline».

Un bravo spécial au JOBB, Jeune Orchestre Béroche-Bevaix. Il faut un sacré courage pour jouer à cet âge devant le nombreux public. On constate que la relève est assurée.

L'invité surprise était cette année Bobby Farel du groupe Boney M, interviewé par le présentateur, Denis Béguin.

Le morceau de «Jakety Sax» avec le soliste au saxophone, Samuel Renaud, rappelle les fameuses poursuites dans la série télévisée de «Benny Hill».

Lors de son allocution, le président, Sylvain Meystre a remercié sa fidèle équipe pour son engagement et sa motivation. Le 4ème rang, obtenu au concours de marche à la Fête cantonale de Colombier, l'année passée, est certainement une belle récompense pour les nombreuses réunions de répétition.

Les soirées se sont poursuivies dans la bonne ambiance, sous l'animation musicale de Nicolas Wyler à Bevaix et Alexandre Seydoux à St-Aubin.

cb       Article du 03.04.2009

Le JOBB, Jeune Orchestre Béroche-Bevaix. (Taille: 128k)   Le groupe Tambours. (Taille: 121k)



Date de parution: 14.03.2009
Nom du journal: L'Express

Soirée de fête en fanfare, ce soir à Bevaix

A la salle de spectacles à Bevaix, ce soir, la fanfare Béroche-Bevaix donne son concert annuel. Au programme, entre autres, «Un air de fête» d'Arsène Duc, «Pacis Valley» de Ben Haemhouts, etc. Entrée libre, collecte à la fin.




Date de parution: 06.03.2009
Nom du journal: Littoral Région

Concert Fanfare BB 2009

Voici qu'entre deux séries de flocons se profile déjà le mois de mars, et avec lui une période d'intense activité pour tous les musiciens de la Fanfare Béroche-Bevaix. En effet, après les partielles d'automne et le week-end musical des Cluds à fin janvier, arrivent enfin l'apothéose de ce travail de longue haleine: les concerts annuels!

Cette année, ils auton lieu à 20h les 14 mars 2009 à la Grande Salle de Bevaix et 21 mars à la salle de spectacle de St-Aubin. Et, comme de coutume, vous êtes toutes et tous cordialement invités à venir les vivre avec nous.

(VM).




Date de parution: 04.02.2009
Nom du journal: Le Courrier Neuchâtelois

Fanfare cherche renfort désespérément

Très active dans la région, la Fanfare Béroche-Bevaix prépare ses concerts annuels. Président de cette formation, Sylvain Meystre lance un appel pour recruter des musiciens.

La Fanfare BB (Taille: 220k)
La Fanfare Béroche-Bevaix

«On prépare actuellement les concerts annuels qui auront lieu le 14 mars, à Bevaix, et le 21 mars à Saint-Aubin. Le fil rouge de ces représentations s'articule autour d'un répertoire de morceaux des années 80 ... mais la liste n'est pas encore arrêtée.»

Président de la Fanfare Béroche-Bevaix, Sylvain Meystre établit actuellement le calendrier des différentes manifestations auxquelles sa formation participera dans le courant de l'année: «Le week-end dernier, lors de l'assemblée des délégués de l'association cantonale de musique, à la Chaux-du-Milieu nous avons fêté nos vétérans, à savoir Marcel Bochud, vétéran d'honneur pour ses 50 ans de musique; ainsi que Joël Brunner, Robert Kaech et Monique Othenin-Girard qui se sont vus remettre le titre de vétéran cantonal pour marquer leurs 25 ans de musique.»

Dans la discussion, Sylvain Meystre rappelle que la Fanfare Béroche-Bevaix est née en 1993 de la fusion de l'Avenir de Bevaix, fondée en 1884, et de la Lyre de la Béroche, fondée en 1899: «A l'époque, c'est la situation critique des effectifs qui a motivé ce regroupement et depuis, toutes les répétitions et concerts se déroulent en commun.»

Ecole de musique

Aujourd'hui, la Fanfare Béroche-Bevaix compte près d'une cinquantaine de membres dirigés par Jean-Michel Beiner, y compris les percussionnistes, tambours et porte-bannières conduits par Steeve Jeannin (NdWM: Ce dernier ne s'occupe pas spécifiquement des porte-bannières ...). Cependant, Sylvain Meystre est en quête de renforts: «Il y a environ trente-cinq «souffleurs», âgés de 10 ans à 65 ou 67 ans, mais c'est vrai que l'on est toujours à la recherche de nouveaux membres ... pas seulement des jeunes, mais aussi des musiciens confirmés. Si il y a des personnes qui s'installent dans la région, qu'on ne connaît pas encore, on les accueille bien volontiers ... on peut même fournir des instruments. On recherche particulièrement des trompettistes ou des joueurs d'euphonium ... comme le baryton. On a encore de petites lacunes de ce côté-là et on aimerait bien étoffer ces rangs-là.»

Le Bevaisan insiste sur le fait que des jeunes sont formés à l'interne dans une petite école de musique dirigée par Mireille Meystre, son épouse: «Ces élèves suivent des cours particuliers d'instrumentiste et sont aussi réunis pour leur apprendre à jouer ensemble. On a plusieurs professeurs à disposition selon l'instrument choisi et ces cours sont proposés à des prix très bas.»

Un répertoire varié

A entendre Sylvain Meystre, les marches traditionnelles sont incontournables, surtout pour les défilés, mais une fanfare peut aussi proposer un répertoire plus varié, plus moderne aussi: «C'est clair, il en faut pour tous les goûts, mais nous suivons l'actualité musicale et nous proposons de nombreux arrangements de morceaux actuels ... qui swinguent un peu. Des airs joués, pour l'essentiel, lors de nos représentations en salle». Des éditeurs spécialisés proposent des arrangements pour les fanfares avec des partitions spécifiques à chaque instrument: «Et bien sûr, plus il y a de musiciens, plus ça coûte cher ... Pour l'école de musique, mon épouse écrit elle-même des arrangements de morceaux modernes pour les jeunes, comme la musique du Roi Lion, d'Elton John, par exemple. Pour nos prochains concerts annuels, elle a aussi arrangé un tube du groupe Abba qui entre parfaitement dans notre thème des années 80.»

Comme toutes les formations musicales et autres orchestres de bal, les fanfares sont aussi soumises aux droits d'auteur: «Pour ça, on a un contrat collectif avec l'association cantonale de musique avec un forfait pour la Suisa compris dans la cotisation ... non, non, on n'est pas oublié de ce côté-là».

Fanfares «matrimoniales»

L'activité d'une fanfare peut engendrer de belles histoires et Sylvain Meystre ne peut s'empêcher de sourire lorsqu'il évoque les liens qui unissent la Fanfare Béroche-Bevaix à celle de l'Harmonie de Moûtiers, en France: «En 2008, nous avons participé à une bonne vingtaine de manifestations dont une en France, à Moûtiers, en Savoie. Cela fait maintenant au moins trente ans que l'on rencontre régulièrement les musiciens de la fanfare savoyarde ... alternativement, tous les trois ou quatre ans on va chez eux ou ils viennent chez nous. C'est pratiquement un jumelage entre nos deux formations. Il y a même eu des mariages entre nous ... une instrumentiste de Moûtiers a épousé un Neuchâtelois et un Savoyard a marié une fille de chez nous. Aujourd'hui, la Française habite en Suisse et la Neuchâteloise vit en France.»

Avis de recherche

Vous - ou une de vos connaissances - êtes en possession d'un local assez grand pour réunir une cinquantaine de personnes, situé dans la région de La Béroche ou de Bevaix, et vous seriez disposé à ce qu'il puisse être utilisé comme local les répétitions de la Fanfare Béroche-Bevaix? Alors, n'hésitez pas à contacter les responsables de la société via son site internet ... Merci pour eux!

Pascal Tissier





---------


Retour ...
Ecrivez-nous !!!
Vous êtes déjà le 8'261 ème visiteur de cette page. Dernière mise à jour le 08.07.2018 à 20:12
© Fanfare Béroche-Bevaix
Valid HTML 4.01 Transitional   CSS Valide !